full_illustration

Business plan : les 7 étapes pour le réussir

10-02-2020
5 minutes

Le business plan est une étape essentielle aux premiers pas du projet dans lequel vous souhaitez vous lancer. Il permet de planifier le développement de votre idée, prévoir votre budget et les investissements à faire ou à demander. Nous vous en présentons les 7 étapes-clés !

Étape 1 : Comprendre l’importance du business plan

Le business plan peut prendre la forme d’un texte ou d’une présentation. Il documente les nécessités, les liquidités, l’organisation, les prévisions financières ou commerciales, et introduit également les personnes indispensables aux premiers pas d’une entreprise, quelle qu’en soit sa forme.


Ce document est une vraie feuille de route pour votre projet d’entreprise ou le produit que vous souhaitez développer. Elle vous permettra bien souvent, à moyen terme, de vous remémorer les buts et les chiffres fixés au départ. Le business plan vous permet par exemple d’établir un projet et sa projection de rentabilité, de considérer plusieurs lieux d’implantation et plusieurs formes juridiques. En déterminant également les conséquences légales et fiscales impliquées, vous pourrez alors réaliser les meilleurs choix pour votre projet, et ceci en toute connaissance de cause !


Comprendre l’importance d’un business plan, c’est comprendre l’importance d’avoir un plan d’action rédigé qui vous aidera à avancer dans la bonne direction !

Étape 2 : Présenter son projet

Vous commencez à rédiger votre business plan ? Gardez à l’esprit que celui-ci doit présenter, de manière claire et efficace, l’essentiel de l’idée derrière le projet qui vous tient à cœur. Votre introduction doit séduire les investisseurs, renseigner des associés ou rappeler le pourquoi du projet. Parfois appelée executive summary, cette première partie introductive permet de rendre le projet attractif et dynamique. C’est seulement après que vous pourrez passer à des chapitres contenant plus de détails et de chiffres qui seront donc moins faciles à lire.

Bon à savoir

Vous souhaitez donner une dimension plus humaine et concrète à votre business plan et refléter la pensée derrière votre projet ? N’hésitez-pas à en présenter les fondateurs tout comme les valeurs qui le constituent ! Vous créerez alors un lien plus personnel avec vos partenaires potentiels car votre démarche sera mieux comprise.

Enfin, il est essentiel d’accentuer les atouts de son projet. Ces atouts peuvent être :

  • une grande innovation ou bien, au contraire, un projet rodé dont on connaît les tenants et les aboutissants

  • une rentabilité élevée

  • un projet présentant peu de risques

  • votre connaissance accrue du marché

  • une communication déjà en place

En prenant en compte tous ces éléments, vous présentez votre projet sous son meilleur jour aux investisseurs, potentiels associés et employés, ou encore vous-même.

Étape 3 : Présenter votre équipe

Les humains sont le cœur de l’activité ! Votre projet ne serait pas là sans vous mais aussi sans les personnes qui vont le faire grandir.

Il est donc important de présenter l’équipe qui vous suivra pour ce projet. Cela permet de donner un côté humain au projet et d’en présenter les parties prenantes (réelles, motivées et dynamiques) aux investisseurs. C’est aussi l’occasion de définir les rôles de manière plus précise. Vous pouvez préciser dans cette partie l’organisation que vous souhaitez mettre en place et les besoins humains attendus aux différents stades du projet.


Étape 4 : Étudier le marché et la concurrence

Une étude de marché permet de situer précisément votre entreprise dans son secteur d’activité en fonction de l’offre et de la demande. Elle permet aussi d’évaluer vos concurrents :  leurs nombres, leurs tailles et leurs dynamiques. 

Cette partie permet de déterminer trois choses indépendantes de votre projet, mais tout aussi importantes :

  • L’évolution du marché : est-ce un marché nouveau, en croissance, très développé, à redynamiser ou à moderniser ?

  • Qui sont les concurrents ? Comment fonctionnent-ils, quelle est leur taille, sont-ils implantés depuis longtemps, leur position est-elle volatile ?

  • Qui sont les clients ? Sont-ils des particuliers, des professionnels, quelle est leur tranche d’âge, leurs besoins, leurs habitudes d’achat ou leurs comportements sur internet ?

Ces éléments vous permettront de définir encore mieux votre produit ou votre service. Ils vous apporteront des éléments de réponse sur le prix que vos potentiels clients sont prêts à payer pour votre service ou votre produit mais aussi sur la méthode de communication ainsi que le positionnement commercial ou stratégique à adopter par rapport à vos concurrents et vos fournisseurs.

Bon à savoir

De manière générale, cette étape vous permet aussi de définir vos avantages et vos faiblesses. Cela vous sera utile pour vous même mais aussi pour définir votre positionnement sur le marché visé. L’étude de marché vous aide à vérifier qu’il ne manque aucun élément ou plan d’action mais aussi à préciser un budget et confronter vos estimations et objectifs à la réalité.

Étape 5 : Définir les stratégies commerciales et les stratégies de communication

La définition de stratégies commerciales et de méthodes de communications adaptées est l’étape clé pour tout développement de produit ou d’entreprise. Vous vous demandez pourquoi ? Parce qu’elle vous permet de prévoir comment vendre un produit ou un service efficacement : méthode de vente, prix, présentation, offres groupées potentielles, etc. 

Plusieurs éléments sont à considérer :

  • Le prix ! C’est l’objet principal de vos projections financières. Il se définit en fonction du coût de production de votre produit, ou du coût de votre service, puis de votre marge. Il vous faut enfin ajouter les différentes charges applicables comme la TVA, dont il ne faut pas négliger l’impact sur le prix final.

  • Le produit. Quels produits ou services vont être proposés et de quelle manière ? Il vous faudra peut-être créer un catalogue, interne ou public, au moins pour avoir une feuille de route du développement de l'entreprise.

  • Le lieu et/ou la plateforme où les produits et services seront vendus : en ligne, en boutique, par téléphone ou par application mobile.

Dernier point non négligeable : définir votre stratégie de communication. Bien qu’en rapport avec le prix, le produit et le lieu ou la plateforme de vente, il vous reste des choix à effectuer pour que votre produit ou votre service atteigne sa cible et donc vos clients potentiels. La communication en ligne est de plus en plus prisée, publicités et posts sur les réseaux sociaux en tête. Il ne faut donc pas prendre ce point à la légère d’autant plus que les méthodes de communication en ligne sont très codées et nécessitent d’en avoir une bonne connaissance. La publicité classique ou la communication informelle garde également son importance, et peut se montrer redoutablement efficace selon le type de produit vendu.


Étape 6 : Créer son Business Model

Au sein d’un business plan, le business model est le plan d’action de l’entreprise. Il couvre les moyens de production utilisés pour créer, produire, et vendre le produit ou le service. Il couvre aussi les objectifs financiers et commerciaux visés, les ressources nécessaires. Enfin, il planifie dans le temps les dépenses et la rentabilité, ou tout du moins l’équilibre financier à atteindre.

Cette étape permet principalement de chiffrer votre projet et doit se montrer la plus réaliste possible. C’est de cette étape que va découler le plan de financement.

Il s’agit notamment d’estimer :

  • Le panier moyen du client, et le revenu par jour ou par semaine. Cela représente l’argent que votre entreprise va recevoir de ses clients et les sommes sur lesquelles elle pourra raisonnablement compter.

  • Les frais globaux : production, développement du produit ou du service, vente, envoi mais aussi loyers, impôts, salaires ou toute autre somme nécessaire au bon déroulement de votre activité.

Ce calcul va permettre d’établir une première estimation de votre chiffre d’affaires mais aussi son bien-fondé ou sa viabilité.

Étape 7 : Établir des prévisions financières et la forme juridique

Une fois votre  chiffre d’affaires estimé, il faut penser au financement de votre entreprise. Voulez-vous investir vos fonds propres ? Demander à de la famille, des connaissances - ce qu’on appelle la love money ? Faire appel à des investisseurs externes ? Tout dépend de votre projet. Vous pouvez tout à fait combiner ces possibilités entre elles.

Bon à savoir

Le business plan est important pour vous, pour vos associés ou vos investisseurs, mais aussi pour les banques. Bien souvent, elles n’accordent des prêts qu’après avoir pris connaissance des business plans de leur potentiels clients.

Votre plan de financement doit contenir :

  • le montant total nécessaire au lancement de l’activité

  • les éléments déjà mobilisés par les futurs associés. Par exemple : un local mis à disposition sans frais, un logiciel donné ou prêté par un associé, etc.

Le plan de financement vous aiguillera rapidement vers la décision du cadre juridique à adopter en conséquence. Bien souvent, les formes de sociétés divergent sur le plan fiscal, ce qui impacte de manière importante le plan de financement.

Sachez que pour certaines activités et professions réglementées, le cadre légal sera imposé. Vous devez en tenir compte lors de l’écriture de votre plan de financement.

Enfin, certaines formes de sociétés correspondent plus ou moins bien aux besoins ou aux prérequis de l’activité envisagée ou aux préférences des associés. À vous d’en discuter et de trouver le meilleur compromis !


Votre business plan est prêt ? Il vous aidera  à trouver les financements externes et à enregistrer votre société. Il ne vous reste donc plus qu’à vous lancer ! 

L’article "Business plan : les 7 étapes pour le réussir" a été noté 5 sur 5 sur 6 avis d'internautes.

L'article vous a intéressé ? Faites-le nous savoir !

1845