full_illustration

L’Excédent Brut d'Exploitation (EBE) : définition et calcul

26-11-2021
2 minutes

Votre activité est lancée et le moment est venu d’établir vos documents comptables pour connaître la rentabilité de votre entreprise ? L’Excédent Brut d’Exploitation, ou EBE, vous permet de mesurer si votre activité est rentable en elle-même, sans prendre en compte votre stratégie de financement ou vos investissements. Quel impact l’EBE a-t-il sur l’activité de votre entreprise et comment le calculer ? Suivez le guide, on vous dit tout sur cet indicateur !

Qu’est-ce que l’Excédent Brut d’Exploitation (EBE) ?  

L’Excédent Brut d’Exploitation (EBE) est en effet l’un des Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG), c’est à dire un résultat intermédiaire. Il figure dans votre compte de résultat, c’est-à-dire le document comptable qui retrace vos produits et charges sur une période donnée. 

Que vous ayez une entreprise individuelle ou une société, vous devez tenir un compte de résultat dans lequel figure un EBE.  

L’EBE, définition 

L’EBE est un indicateur comptable qui figure dans votre compte de résultat. Qu’est-ce qu’un compte de résultat ? Il s’agit du document comptable qui vous permet de savoir si vous avez créé de la richesse pendant une période que l’on appelle également « exercice comptable ». Ainsi, vous avez d’un côté les charges (destruction de richesse) et les produits (création de richesse). Ces charges et produits correspondent à des mouvements d’argent sur une période, c’est pourquoi on parle de flux de trésorerie. En clair, le compte de résultat vous permet de savoir quel levier actionner pour améliorer votre rentabilité et donc la gestion de l’activité de votre entreprise. 

Quel est l’intérêt ? L’EBE est un indicateur qui permet d’analyser le cycle de production, c’est-à-dire la vente de vos produits, les salaires de votre personnel, etc. Il ne prend pas donc pas en compte toute la logique financière derrière votre activité (par exemple votre stratégie de vous positionner sur des produits haut de gamme). On considère qu’il s’agit de l’indicateur le plus représentatif de l’activité et de la gestion de l’entreprise. 

Bon à savoir

On distingue le compte de résultat du bilan qui est également un document comptable obligatoire dans la plupart des entreprises. Le bilan permet de voir à un instant T l’état de santé de l’entreprise tant que le compte de résultat mène une analyse sur une période donnée (une année civile en générale). 

 

La rentabilité, une notion variable selon votre stratégie 

L’EBE vous permet de mesurer la rentabilité de votre entreprise, mais il n’est pas le seul Solde Intermédiaire de Gestion (SIG) révélateur de votre activité. Le Chiffre d’Affaires (CA) est également un indicateur de votre rentabilité, mais il ne prend pas en compte certaines charges comme les frais de personnel. Le Résultat Financier (RF), au contraire, prend en compte les intérêts d’un éventuel prêt à la banque.  

Ainsi, la rentabilité de votre activité n’est pas unique, elle dépend de l’importance que vous décidez d’accorder à certains critères. Par exemple, une société qui a réalisé un prêt pour un montant important a tout intérêt à regarder attentivement le Résultat Financier (RF) de son activité pour voir si cette dernière permet de rentabiliser l’emprunt effectué.  

 

Un calcul qui rythme la vie de l’entreprise 

Que vous veniez à peine de créer votre entreprise, ou que vous clôturiez simplement votre exercice comptable, calculer votre Excédent Brut d’Exploitation (EBE) est essentiel. On vous explique pourquoi ! 

Lorsque vous débutez votre activité, vous n’avez pas forcément les fonds nécessaires pour réaliser l’ensemble de vos projets.  

Imaginons que vous êtes l’un des gérants associés d’une SARL qui a une activité de vente de vêtements vintage. L’activité existe depuis un an ou deux et vous avez des besoins financiers importants pour que votre activité décolle (achat de matériels, location d’un local, etc.). Vous pouvez vous financer en émettant des parts sociales ou en faisant un prêt auprès d’une banque. Dans les deux cas, c’est votre compte de résultat et plus particulièrement votre EBE qui va être analysé. L’objectif de la banque sera d’évaluer si votre niveau de production est suffisamment important pour absorber vos charges et vous permettre d’atteindre un seuil de rentabilité. Pour votre futur associé comme pour la banque, un calcul d’EBE positif est un gage de confiance et de sécurité. On parle aussi d’une analyse de votre capacité de remboursement

L’inverse est par ailleurs vrai. Si vous cherchez à racheter totalement ou en partie les parts d’une entreprise, vous analyserez son compte de résultat et en particulier son EBE.

  

Comment calculer votre Excédent Brut d’Exploitation (EBE) ?  

Pour comprendre comment calculer l’EBE, il convient d’être à l’aise avec les termes comptables les plus utilisés :  

  • Le Chiffre d’Affaires (CA) : Le Chiffre d’Affaires (CA) est le plus connu de tous. Il s‘agit de la somme des ventes de biens et services de votre entreprise. Si on soustrait au CA les charges (matières premières utilisées, par exemple, comme la laine pour un fabricant de pulls), on obtient la Valeur Ajoutée (VA). 

  • La Valeur Ajoutée (VA) : La valeur ajoutée correspond à la valeur de la production, à laquelle on a soustrait les coûts intermédiaires (par exemple la laine pour le fameux pull). C’est sur cette dernière que s’applique la fameuse Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA). On enlève de la Valeur Ajoutée (VA) les salaires versés et les cotisations sociales pour obtenir l’EBE. 

Pour en savoir plus : La déclaration de TVA  

  • Le Résultat Net (RN) : C’est lui qui vous indique si vous avez ou non réalisé des bénéfices ou des pertes. S’il est positif, vous avez réalisé des bénéfices, s’il est négatif ce sont des pertes. Pas d’inquiétude cependant, réaliser des pertes n’est pas synonyme de faillite en particulier en début d’activité ! 

Vous pouvez calculer l’EBE de plusieurs manières différentes, en vous appuyant sur les autres indicateurs dont vous disposez. En clair, si vous connaissez votre Chiffre d’Affaires (CA) vous pourrez calculer l’EBE à partir de ce dernier ou encore à partir de la Valeur Ajoutée (VA) ou du Résultat Net (RN)

Information importante

Il est tout à fait possible de calculer votre EBE vous-même. Néanmoins, nous vous conseillons de vous faire accompagner par un expert-comptable. C’est l’assurance d’éviter les erreurs de calcul ! N’hésitez pas à faire appel à nos partenaires Indy l'Expert-comptable, ou encore Comptalib pour des offres adaptées à vos besoins !  

 

Excédent Brut d’Exploitation (EBE) positif ou négatif, quelles conséquences ? 

L’EBE positif 

Un EBE positif signifie en tout état de cause que votre entreprise est rentable. En clair, les dépenses que vous réalisez pour votre exploitation sont largement recouvertes par les produits générés. Un EBE positif vous permet de recourir plus facilement à un financement externe. 

Exemple

Quentin et Camille viennent de créer leur entreprise de production et vente de médailles et médaillons personnalisés. Ils optent pour la forme juridique de la SAS dont ils sont tous deux associés égalitaires. Leur activité connaît des débuts difficiles et Camille suggère à Quentin de faire un prêt de 20 000 euros à la banque. Quentin s’inquiète et se demande si le prêt leur sera accordé. Le chiffre d’affaires généré au cours de l’année 2020 est de 100 000 euros. Ils ont engagé deux salariés en CDI qui produisent les médailles et deux autres qui s’occupent de la vente. Soit des frais de personnel de 72 000 euros (salaires + cotisations incluses). Leur Excédent Brut d’Exploitation (EBE) est de 28 000 euros (100 000 – 72 000), soit un calcul d’EBE positif. Quentin et Camille ont tout intérêt à faire une demande de prêt à la banque. 

 

De plus, cela vous permet d’apprécier la rentabilité de votre fonds de commerce. Si l’EBE est positif, votre fonds de commerce est rentable. 

Pour en savoir plus : Qu’est-ce qu'un fonds de commerce ? 

L’EBE négatif  

 L’EBE négatif nécessite souvent de revoir votre business plan, car il signifie que votre activité n’est pas rentable. Vous pouvez, par exemple, revoir temporairement vos prix à la baisse pour vendre en plus grande quantité. Une autre solution pourrait être de revoir les contrats avec vos fournisseurs pour négocier des prix plus avantageux et ainsi baisser vos charges d’exploitation.  

Pour inverser la tendance, il faut que vos charges diminuent et que vos produits augmentent. Cependant, cette situation peut être indépendante de votre capacité à gérer l’activité. Une conjoncture économique défavorable aura un impact sur votre EBE. 

Vous avez à présent tous les éléments en main pour calculer votre Excédent Brut d’Exploitation (EBE) ! Le vocabulaire comptable n’a plus de secrets pour vous. Vous hésitez encore à démarrer votre activité et souhaitez être accompagné dans vos démarches juridiques ? Les experts Simplitoo vous accompagnent de A à Z dans la création de votre société. 

L’article "L’Excédent Brut d'Exploitation (EBE) : définition et calcul" a été noté 0 sur 5 sur 0 avis d'internautes.

L'article vous a intéressé ? Faites-le nous savoir !

23