full_illustration

Les aides à la création d'entreprise accessibles aux femmes

14-01-2022
5 minutes

Saviez-vous qu'il existe de nombreuses aides destinées exclusivement aux entrepreneures ? Ces aides en France sont diverses et variées : argent sonnant et trébuchant, formations spécialisées, accompagnement personnalisé, réseaux professionnels à intégrer... Pourquoi ne pas en bénéficier ? Elles peuvent émaner de différentes sources : de l’État comme d’initiatives privées (associations par exemple). On dresse pour vous une liste exhaustive afin de vous permettre de créer et développer votre entreprise dans les meilleures conditions possibles !

Pourquoi des aides dédiées aux femmes ?

En 2018, l'INSEE a dressé un constat sans appel : seulement 35 % des entrepreneurs français sont des femmes

Pour la création d’une même société, en tant que femme, vous vous heurtez en général à plus de difficultés que les hommes :  

  • Difficulté d’accès à un prêt. Il est reconnu que les femmes se voient refuser leurs prêts 30 % de plus que les hommes. 

  • Sentiment de non-légitimité ou encore « syndrome de l’imposteur » 

  • L’entrepreneur reste encore un homme dans l’imaginaire collectif 

  • Clichés de genre fortement répandus 

L’objectif des aides à la création d’entreprise est d’accompagner les femmes dans le franchissement de toutes ces barrières. En clair, les aider à se frayer leur chemin dans un parcours entrepreneurial semé d’embûches. Ces aides à l’entrepreneuriat peuvent émaner de différentes sources : association, pôle emploi, etc.

  

Un soutien financier pour développer votre projet

Démarrer son entreprise c’est bien, avoir les fonds pour le faire c’est mieux. Si la plupart des sociétés n’imposent qu’un euro d’apport minimum au capital social, on vous conseille de prévoir une somme plus importante.

 

Un prêt facilité  

Souvent, comme beaucoup d’entrepreneurs, vous n’aurez d’autre choix que de faire un prêt à la banque. Pas de panique ! On vous détaille les aides auxquelles vous pouvez prétendre en France. 

Des associations qui se portent garantes 

  • FranceActive se porte garant de votre prêt à hauteur de 80 % dans la limite de 50 000 euros. On parle aussi de « garantie ÉGALITÉ Femmes ». Cette garantie dure au maximum 7 ans.  

Sous quelles conditions pouvez-vous bénéficier de cette aide ?  

  1. Vous êtes une femme et vous créez ou reprenez une entreprise 

  1. Vous demandez à la banque un prêt remboursable sur une durée de minimum de 24 mois 

  1. Vous effectuez ce prêt pour investir dans votre activité et pour vos Besoins en Fonds de Roulement (BFR) (argent dont vous avez besoin pour le fonctionnement quotidien de l’entreprise)

L’accord d’un prêt par des associations 

Certaines associations vous versent directement une somme d’argent qui permettra d’alimenter votre capital social : 

  • InitiativeFrance analyse votre projet et décide ou non de vous accorder un prêt sur l’honneur. En quoi ça consiste ? Ce prêt sans intérêt, dont le montant est compris entre 3 000 et 50 000 €, fonctionne comme une garantie face aux banques : votre projet a été reconnu viable par l’association, ce qui permet aux banques de vous prêter ensuite la somme totale dont vous avez réellement besoin. 

  • Le Réseau Entreprendre, dans le cadre de son programme Wom’energy, propose également un prêt d’honneur, compris entre 15 000 et 50 000 euros.  

  • Racines a développé son programme « Les femmes & la création d’entreprise ».  Ils sont à l’origine des Clubs Locaux d’Épargne pour les Femmes qui Entreprennent (CLEFE). Ces clubs analysent votre projet d’entrepreneuriat et vous accordent un prêt sous conditions. N’hésitez pas à vous rendre sur leur site internet pour trouver le CLEFE le plus près de chez vous.

     

Lever des fonds  

Outre les prêts effectués auprès des banques ou avec des organismes privés, vous pouvez lever des fonds par vous-même. Le principe ? Vous cherchez de potentiels investisseurs (personnes physiques, entreprises, etc.) et les convainquez de financer votre projet, grâce à un business plan bien ficelé. 

Par ailleurs, la Communauté européenne des femmes business angels peut vous faciliter la tâche en vous mettant directement en relation avec des investisseurs. Votre projet est analysé et vous recevez un retour sous 15 jours. Deux start-ups sont en moyenne financées chaque mois en France par ce biais. Une aide précieuse pour les entrepreneures ! 

Le saviez-vous ?

Vous cherchez d’autres moyens de financer votre activité ? Participer à un concours entre entrepreneuses est une solution ! C’est ce que propose le Réseau EFOIR à la Réunion avec le prix Julie Mas pour récompenser le meilleur projet au féminin. 3 000 euros sont versés à la gagnante. En France métropolitaine, le prix Margaret récompense les entrepreneuses dans le domaine du digital à l’occasion de la Journée de la Femme Digitale (JDF). 

 

Les autres aides accessibles à toutes et à tous 

Il existe d’autres aides auxquelles vous pouvez prétendre, sous conditions, indépendamment de votre genre :  

  • Le NACRE : vous pouvez réaliser un prêt sans aucun intérêt à rembourser. On parle également de Prêt à Taux Zéro (PTZ).  

  • L’ACRE : vous êtes exonéré d'une partie de vos cotisations sociales lors de votre première année d’activité.  

  • L’ARCE : vous percevez 45 % des droits aux allocations chômage qu’il vous reste. Ce montant est versé en deux fois. 

  • L’ARE : vous continuez de percevoir en totalité ou non vos allocations chômage en plus de votre rémunération de dirigeant de société.  

Ces aides ont toutes en commun de vous apporter un soutien financier pour vous lancer dans le grand bain entrepreneurial ! 

Pour aller plus loin : La liste complète des aides à la création d'entreprise 

Événements et dispositifs d’accompagnement

Être prêt à créer son entreprise ne rime pas uniquement avec apport financier. Créatrice d’entreprise en devenir, vous pouvez être accompagnée dans la concrétisation de votre projet. 

Des évènements pour vous familiariser avec la création d’entreprise 

Vous êtes simplement curieuse ? Vous souhaitez avoir un retour sur les questions que vous vous posez sur le statut de femme créatrice d’entreprise ? Ces évènements centrés sur l’entrepreneuriat au féminin sont faits pour vous :  

  • Pôle Emploi a lancé le mois de la femme entrepreneure. Au programme : des témoignages de créatrices d’entreprises, avec la présence d’intervenants qui viennent présenter leurs formations, des interventions de représentants de l’État, etc. C’est l’occasion de vous inspirer et pourquoi pas de commencer à créer votre réseau. 

  • La Secrétaire d’État chargée de l’égalité entre les hommes et les femmes a lancé la semaine de sensibilisation des jeunes à l’entrepreneuriat féminin. Si vous êtes encore sur les bancs de l’école, en études supérieures ou non, des entrepreneuses viennent à votre rencontre cette semaine pour vous partager leurs parcours. 

  • Le réseau Femmes & Challenges organise chaque année une rencontre durant laquelle de nombreuses femmes créatrices d’entreprises interviennent. À cette occasion, des partenaires comme AXA ou le Crédit Agricole sont présents.

Des accompagnements sur-mesure pour mener à bien son projet 

Des formations fournies par des associations existent pour vous aider dans la gestion quotidienne de votre activité :  

  • Action’elles est un réseau national fondé par des cheffes d’entreprise. L’un de ses principaux objectifs est de donner confiance aux femmes qui hésitent encore à se lancer en leur prodiguant de nombreux conseils.  

  • L’association Force Femmes offre un service gratuit d’accompagnement des femmes de plus de 45 ans qui souhaitent créer leur entreprise.  

  • Willa, située à Paris, met à votre disposition un incubateur pour votre future entreprise. Quèsaco ? Au-delà d’un accompagnement humain, l'association met à votre disposition du matériel et des locaux. Vous pouvez également bénéficier de relations privilégiées avec certains investisseurs (banques, potentiels actionnaires, etc.). Par exemple, BNP Paribas est un des partenaires de Willa.  

 

Bon à savoir

Des formations existent également pour vous lancer l’esprit serein. Certaines d’entre elles sont certifiées Qualiopi et donc entièrement finançables par votre Compte Personnel de Formation (CPF) ! Notre partenaire Educademy, vous propose des formations éligibles au CPF 100 % en ligne. Vous avancez à votre rythme tout en bénéficiant d’un réel accompagnement. 

 

Vous connaissez à présent toutes les aides auxquelles vous pouvez prétendre en tant que femme entrepreneuse, alors n’hésitez plus ! Vous ne savez pas encore quelle forme de société sera idéale pour concrétiser votre projet ? Pas de panique, les experts Simplitoo vous accompagnent de A à Z dans l’ensemble de vos démarches et vous aident à trouver la société qui vous ira comme un gant.

L’article "Les aides à la création d'entreprise accessibles aux femmes" a été noté 5 sur 5 sur 1 avis d'internautes.

L'article vous a intéressé ? Faites-le nous savoir !

460