full_illustration

Le prêt d'honneur ADIE : comment en bénéficier ?

20-05-2022
3 minutes

Vous avez un projet de création d’entreprise et êtes à la recherche d’un financement ? Le prêt d’honneur ADIE est peut-être la solution faite pour vous ! Ce prêt personnel permet en effet de donner une chance aux entrepreneurs en leur facilitant l’accès au crédit bancaire. Quel est son montant ? Qui peut en bénéficier ? Comment l’obtenir ? Voici les réponses à vos questions !

Qu’est-ce que l’ADIE ?  

« Entreprendre, c’est possible ! » Tel est le slogan de l’ADIE, l’Association pour le Droit à l’Initiative Économique. Reconnue d’utilité publique, cette association défend l’idée que chacun peut créer son entreprise, même sans capital financier ou diplôme. 

Elle accompagne les porteurs de projets depuis plus de 30 ans, un peu partout en France et promeut une économie plus solidaire et responsable. Elle soutient notamment les créateurs ou repreneurs d’entreprise qui n’ont pas accès au crédit bancaire, en leur octroyant des financements pouvant aller jusqu’à 12 000 € (prêt d’honneur, micro-crédit, apport en capital solidaire). 

En 2022, l’ADIE dispose de plus de 180 agences et 300 permanences sur le territoire français. 

Vous pouvez contacter cette association : 

  • Peu importe la nature de votre activité 

  • Où que vous soyez en France ou en outre-mer 

  • Quelle que soit la forme juridique de votre entreprise : entreprise individuelle (y compris en auto-entrepreneur) ou société commerciale (SASU, EURL, SAS ou SARL par exemple). 

Information importante

L’ADIE n’accorde pas de prêt d’honneur aux exploitants agricoles, aux associations et aux associations d'insertion par l'économique. 

 

Qu’est-ce qu’un prêt d’honneur ?  

Le prêt d’honneur s’adresse aux futurs créateurs ou repreneurs d’entreprise, ainsi qu’aux jeunes dirigeants (c’est-à-dire en activité depuis moins de 3 ans). 

Il s’agit d’un prêt avantageux, car il est sans garantie, ni caution personnelle. Il peut donc vous être octroyé, quel que soit le montant de votre patrimoine et les fonds financiers dont vous disposez. L’ADIE ne vous demandera pas d’apport personnel. Le prêt d’honneur est donc particulièrement intéressant pour les professionnels auxquels les banques refusent un crédit professionnel, faute de garantie. Vous devez simplement vous engager sur l’honneur à rembourser ce prêt. 

Autre avantage : le prêt d’honneur est généralement à taux 0. Vous remboursez donc seulement la somme empruntée, sans intérêts. 

Enfin, ce prêt s’inscrit en fonds propres. Il est octroyé à l’entrepreneur et non à l’entreprise. Vous gagnez ainsi en crédibilité auprès des banques qui sont alors plus enclines à vous accorder un crédit bancaire. Selon le réseau Initiative France, « Ce dispositif a un effet de levier significatif (…). Pour 1 € de prêt d’honneur, les banques accordent en moyenne 8,2 € de financement complémentaire. » 

Information importante

Il ne faut pas confondre prêt d’honneur et micro-crédit. Le micro-crédit n’est pas un prêt à taux 0 et son montant maximal est plus élevé. 

 

Le prêt d’honneur ADIE  

L’ADIE fait partie des organismes qui octroient des prêts d’honneur aux entrepreneurs débutants.  

Il s'agit d’un prêt à taux fixe de 0 % qui, comme nous vous le disions, ne requiert aucune garantie, ni caution personnelle.   

Son montant maximum est fixé à 3 000 euros. La période de remboursement s’étale généralement entre 2 et 5 ans. Un différé de remboursement d’un an peut éventuellement vous être accordé.  

Le saviez-vous ?

L’ADIE n’est pas le seul organisme pouvant vous aider. D’autres réseaux existent, dont certains accordent des prêts d’honneur allant jusqu’à 80 000 € pour des projets innovants. 

  

Conditions à remplir 

On vous le disait, l’ADIE s’adresse en premier lieu aux personnes en précarité financière et qui n’ont pas accès au crédit bancaire. 

De plus, votre projet de création ou de reprise d’entreprise doit être suffisamment abouti pour convaincre le jury qui examinera votre demande. 

Sachez enfin que le prêt d’honneur ADIE ne peut être octroyé seul. Pour obtenir un prêt d’honneur, vous devez en parallèle faire une demande de micro-crédit professionnel auprès de l’ADIE. 

Ce micro-crédit peut atteindre 12 000 €. Son taux d’intérêt est fixe (7.45 %). Sa durée de remboursement varie entre 6 et 48 mois, avec la possibilité de différer la première mensualité de remboursement de 3 mois maximum. Vous pouvez également rembourser ce micro-crédit de manière anticipée. Contrairement aux banques, l’ADIE ne vous appliquera alors aucuns frais, ni aucune pénalité. 

Modalités de demande 

Pour demander un prêt d’honneur, vous devez contacter une agence ADIE afin de prendre un rendez-vous. Il existe plus de 180 agences en France. L’une d’entre elles est sûrement proche de chez vous ! 

Pour constituer votre dossier, vous devrez fournir les pièces suivantes : 

  • Une pièce d’identité 

  • Un justificatif de revenus  

  • Vos trois derniers relevés de comptes bancaires personnels et professionnels (seulement si vous êtes déjà en activité) 

Il vous sera évidemment demandé de détailler la nature de votre projet, vos objectifs et les moyens dont vous disposez. Lors de l’examen de votre dossier, l’association sera sensible à la solidité de votre projet. Vous avez tout intérêt à rédiger un business plan en amont pour renforcer vos arguments. 

 

Quelles sont les autres aides de l’ADIE ?  

Le micro-crédit mobilité  

Vous avez besoin d’argent pour vous rendre à votre travail ou trouver un emploi, notamment pour acheter / réparer votre voiture ou passer votre permis ? Votre banque vous refuse un crédit ? 

L’ADIE peut vous accorder un prêt mobilité, d’un montant maximum de 5 000 €. Sa durée de remboursement est fixée à 36 mois maximum, son taux d’intérêt à 7,45 %

Seule condition : une personne de votre entourage doit se porter garante, à hauteur de 50 % du montant emprunté. 

L’apport en capital solidaire  

L’ADIE sollicite régulièrement les donateurs pour soutenir les porteurs de projet qui créent ou débutent leur activité. L’association propose ainsi à ses contributeurs de financer des apports en capital solidaire

Cette aide financière, d’un montant moyen de 2 000 €, vient compléter une demande de micro-crédit. Elle est sans intérêt, ni garantie. Son remboursement peut être différé de 24 mois, afin de laisser le temps à l’entrepreneur de développer sereinement son activité. 

Le saviez-vous ?

 Il existe de nombreuses aides à la création d’entreprise : ACRE, CAPE, ARCE, dispositifs dédiés aux femmes ou aux jeunes, etc. Renseignez-vous, vous y avez peut-être droit ! 

 

Prêt d’honneur : les autres réseaux de financement 

L’ADIE n’est pas le seul organisme à pouvoir attribuer des prêts d’honneur. D’autres acteurs comme les réseaux nationaux, les associations d’utilité publique ou les organismes publics sont également habilités à le faire.  

Il existe deux autres réseaux nationaux qui proposent des prêts d’honneur :  

  • Réseau initiative France qui octroie des prêts entre 3 000 € et 50 000 €. La moyenne du montant accordé se situe autour de 9 700 €.  

  • Réseau Entreprendre propose des prêts allant de 10 000 € à 80 000 €. Le montant moyen accordé chaque année s’élève à 29 000 €.  

Votre Chambre de commerce et de l’industrie (CCI) et Pôle Emploi peuvent également vous accorder ce type d’aides financières. 

Vous avez désormais les cartes en main pour solliciter des aides financières ! Besoin d’un coup de pouce dans vos démarches administratives ? Les experts Simplitoo vous accompagnent dans la création de votre entreprise en quelques clics seulement ! 

L’article "Le prêt d'honneur ADIE : comment en bénéficier ?" a été noté 0 sur 5 sur 0 avis d'internautes.

L'article vous a intéressé ? Faites-le nous savoir !

831