full_illustration

Comment faire le business plan de son food truck ?

20-10-2021
5 minutes

Pizzas, burgers, café, pokés bowls et ceviche... Vous rêvez de voguer par monts et par vaux et de faire profiter votre clientèle de vos talents culinaires ? Alors le food truck peut être une option séduisante pour vous lancer dans la restauration. Nécessitant moins d’investissement qu’un restaurant classique, il vous permettra de mettre à l’épreuve vos talents d’entrepreneur ! Mais comment rédiger votre business plan pour définir votre projet, votre financement et stratégie marketing ? Suivez le guide, on vous explique tout sur l’ouverture de votre food truck !

Pourquoi rédiger un business plan ? 

Véritable guide de lancement pour votre activité de restauration, le business plan est un allié indispensable pour prévoir vos objectifs, le budget prévisionnel de fonctionnement de votre entreprise, l’investissement nécessaire, analyser la concurrence et obtenir un prêt d’une banque.  

On ne le répètera jamais assez : pour lancer son activité, il faut définir en amont à ce que vous voulez faire et comment vous souhaitez atteindre vos objectifs ! Votre business plan va vous permettre d’élaborer votre stratégie commerciale, votre analyse du marché, votre prévisionnel financier et votre modèle d’entreprise (business model). Cela vous aidera notamment à faire un choix avisé pour votre emplacement ou encore votre type de véhicule (camion ou remorque). Ce document se décompose en plusieurs étapes clés ! 

Pour consulter notre article généraliste sur la question : les 4 étapes d’un business plan de restaurant réussi !

Bon à savoir

Lors de la rédaction de votre business plan, gardez à l’esprit qu’ouvrir un food truck nécessite de suivre  les obligations applicables à tout commerce ambulant : par exemple détenir une carte de commerce ambulant, autorisations de stationnement, règles commerciales. 

 

Comment fixer son projet ?  

Définissez votre concept 

Avant toute chose, il vous faut définir et expliquer le concept de votre foodtruck au sein de votre business plan. Qu’avez-vous d’unique qui va attirer les clients ? Cela peut être :  

  • Votre style de cuisine :  plutôt burgers ou tacos  mexicains ?  Plutôt burger végétarien  ou carnivore ?  En fonction des plats choisis, la clientèle de votre restaurant sera différente.  

  • Le nom de votre foodtruck : celui-ci doit être accrocheur et raconter votre histoire. Laissez libre cours  à votre imagination !  

  • Votre ambiance : il vous faudra réfléchir à une décoration qui rappelle le thème de votre cuisine, et  pourquoi pas utiliser un code vestimentaire pour vos employés. Un bon logo peut également  permettre à vos clients de mieux vous identifier parmi les autres trucks. 

  • Votre positionnement : offre plutôt haut de gamme ou bien plus accessible ? Burger accessible ou plat élaboré ? 

Présentez-vous et votre équipe 

À travers un business plan, les investisseurs veulent aussi savoir qui vous êtes, ce qui vous anime et comment vous en êtes arrivé là ! Quelle est votre histoire, et quelles sont vos qualifications ? Avez-vous des associés, comment se répartissent les rôles en cuisine ?  

Parler de vous et de votre équipe mettra un visage sur votre projet et donnera  davantage envie de vous connaître.  

 

Pensez stratégie ! 

Réalisez votre propre étude de marché 

Élément central de votre business plan, votre étude de marché va vous permettre de déterminer  les opportunités pour votre affaire. Il s’agit ici d’analyser l’état du secteur : comment prouver que le foodtruck est un modèle de restauration qui marche ? Dans votre étude de marché, il vous faudra également vous intéresser à vos concurrents dans la restauration et à ce qu’ils proposent. Combien de clients servent-ils chaque jour ou chaque semaine, quels sont les prix de ces food trucks, leur spécialité et quel est leur emplacement ? 

Ensuite, vous devrez déterminer à quelle clientèle vous adresser avec votre véhicule : plutôt jeune et urbaine ? Ou alors plus âgée et exigeante ? Bien cibler votre clientèle vous permettra de mieux définir votre offre et modèle d’entreprise, et plus précisément vos prix, votre emplacement et votre stratégie  marketing et communication.   

Couvrir tous ces sujets rassurera les destinataires de votre business plan : vous ne lancez pas votre entreprise à l’aveugle et avez pris le temps d’étudier le secteur afin de vous y adapter.

 

Élaborez une stratégie commerciale 

Au sein d’un business plan, votre stratégie commerciale confronte vos moyens avec vos objectifs financiers et commerciaux. Elle est essentielle à une gestion réussie. En ce qui concerne votre camion food truck, il faudra prendre en compte les éléments suivants : 

  • Le montant de vos frais de lancement : comme l'investissement matériel (le véhicule et l'équipement) ou encore le coût des démarches administratives de création d’entreprise. 

  • Votre zone géographique : combien d’emplacements différents avez-vous prévu d’occuper chaque semaine ou chaque mois ? Aurez-vous un emplacement principal ? Prévoyez-vous d’être en itinérance sur une commune ou plusieurs communes, voire à travers toute une région ?  

  • Votre plan de communication : comment allez-vous faire connaître votre activité, trouver vos clients et construire votre image de marque ? De nombreux food trucks existent déjà : à vous de vous démarquer ! 

Pensez également aussi qu’une carte élaborée, avec plusieurs plats et menus, vous demandera davantage de savoir-faire et d’organisation qu’un produit unique que vous pourrez facilement décliner. Par exemple, vous pouvez reprendre le concept de la baraque à frites et proposer un choix de pommes de terre, de découpe et d’accompagnements variés (sauces originales, fromage fondu en supplément, bacon, condiments, burger, etc.). 

En fonction de la stratégie choisie, vous pourrez dégager plus ou moins rapidement un chiffre d’affaires qui vous permettra de réaliser vos premiers bénéfices. Les investisseurs y seront particulièrement sensibles afin de vous accorder un financement. 

Le saviez-vous ?

Vous voulez vous lancer, mais vous aimeriez être épaulé financièrement et professionnellement ? Ouvrir une franchise peut être la solution idéale pour une création d’entreprise rapide. Moyennant un apport personnel et des redevances qui peuvent être plus ou moins importantes selon le réseau de franchise choisi, vous pourrez bénéficier de l’appui, du modèle financier et du savoir-faire en gestion de votre franchiseur.  

Construisez votre plan de communication 

À quoi bon proposer le meilleur burger de la ville et le café le plus exquis, si personne n’est au courant de l’existence de votre food truck ? Vous faire connaître est essentiel pour lancer l’activité de votre  camion food truck !  Pour cela, plusieurs méthodes vont permettre de vous faire connaître (et reconnaître) votre restaurant  ambulant :  

  • Concevez des flyers et des affiches que vous distribuerez dans les commerces des alentours   afin d’être  visible localement. N’oubliez pas d’incorporer ces coûts dans votre budget prévisionnel. 

  • Nouez des partenariats avec les commerçants des alentours, les offres de votre food truck peuvent  être complémentaires ! 

  • Utilisez les réseaux sociaux pour communiquer sur vos menus, vos horaires d’ouverture et les éléments entourant la vie de votre food truck ! 

Vous l’avez compris, ouvrir son food truck n’est pas qu’une affaire de cuisine. La stratégie de lancement, d’acquisition et de fidélisation de vos clients fait partie intégrante du projet, et donc de votre business plan. 

 

Réalisez votre prévisionnel d’activité 

Une fois que vous aurez défini votre projet et votre modèle stratégique, il va falloir sortir la calculette  pour définir votre budget ! En effet, pour être certain de là où vous mettez  les pieds, vous devrez faire des prévisions financières et les communiquer au sein de votre business plan. Les indicateurs financiers  vous font tourner de l’oeil et le calcul du chiffre d’affaires ressemble à du chinois pour vous ? Pas de panique ! 

La première étape pour établir votre budget consiste à calculer le coût de fabrication de vos plats, en comptant le prix des ingrédients, du matériel nécessaire et de la main-d’œuvre. Sans oublier le coût de votre véhicule : il vous faudra bien choisir votre camion food truck (camion ou remorque, neuf ou d’occasion...). Une analyse financière va vous permettre de fixer vos prix de vente en fonction de la marge souhaitée. Un prévisionnel financier bien ficelé est essentiel pour votre business plan et montrera à vos investisseurs que vous ne vendez pas à perte. 

Enfin, pour estimer votre chiffre d’affaires hors taxes, vous devrez prendre en compte le nombre de  clients que vous prévoyez de servir chaque jour ou chaque mois dans votre camion, le nombre de jours  d’ouverture  par mois, ainsi que le ticket moyen par client, c’est-à-dire le montant moyen  que vos clients  vont dépenser chez vous pour chaque repas dans votre restaurant ambulant. 

Pour en savoir plus sur l’établissement de votre budget, n’hésitez pas à vous reporter à notre article sur la rentabilité d’un foodtruck !

 

Choisissez la forme juridique de votre entreprise  

Choisir la forme juridique la plus adéquate sera déterminant pour le quotidien de votre foodtruck, mais  aussi votre protection sociale et les impôts que vous allez payer. En dehors de la classique auto-entreprise, soumise à des plafonds de chiffre d’affaires strict (176 200 € par an pour un foodtruck), avez-vous déjà pensé à créer une société ? 

L’EURL : des statuts simplifiés 

Si vous vous lancez seul, l’EURL ou la SASU peuvent correspondre à vos besoins. En EURL, vous aurez  l’avantage de la facilité, puisque les statuts sont en grande partie définis par la loi, notamment  pour l’étendue des pouvoirs du gérant. Vous bénéficiez de la couverture sociale des  indépendants  en tant que travailleur non salarié, ce qui vous oblige à régler les cotisations sociales pour profiter  d’une protection sociale élémentaire. Votre EURL est par défaut soumise à l’impôt sur le revenu,  mais vous pouvez opter pour l’impôt sur les sociétés pour une durée maximale de cinq ans.  Votre conjoint pourra par ailleurs participer aux activités de votre camion et bénéficier du statut  protecteur de conjoint collaborateur. 

La SASU : une protection sociale élargie pour le dirigeant 

En SASU, c’est à peu près le contraire : vous pouvez personnaliser vos statuts de A à Z, et vous êtes  par défaut  soumis à l’impôt sur les sociétés, avec possibilité d’opter pour l’impôt sur le revenu pour  une durée maximale de cinq ans. En termes de protection sociale, le dirigeant est considéré  comme  assimilé salarié. Si vous vous versez un salaire, vous bénéficierez d’une couverture sociale étendue.  

Pour en savoir plus, reportez-vous à notre comparatif entre EURL et SASU. 

 

SARL et SAS, les formes juridiques pour plusieurs associés  

Vous avez choisi de lancer votre restaurant à plusieurs ? Dans ce cas-là, si le concept de l’EURL vous séduit, on parlera de SARL si vous être deux associés ou plus. Et si vous penchez pour la SASU, alors votre société à plusieurs associés sera une SAS. Les règles de fonctionnement et de création sont les mêmes que pour leur version à un associé (dite « unipersonnelle »). 

SARL, EURL, SAS... vous êtes perdu entre les sigles ? Pour vous renseigner sur le statut juridique le plus adapté à l’activité de food truck, vous pouvez consulter notre guide complet pour ouvrir un food truck ! N’hésitez pas non plus à faire appel aux experts de Simplitoo pour vous guider dans vos démarches de création ! 

 

Nos astuces bonus pour réussir votre projet de foodtruck 

Vous avez calculé tous vos coûts et fixé le prix de vente des aliments et boissons ? Félicitations ! Pour augmenter votre rentabilité et inciter vos clients à revenir, voici quelques astuces en plus. Celles-ci peuvent faire partie de votre business plan afin de convaincre définitivement vos investisseurs. 

 

Misez sur qualité et l’originalité 

Concevoir un menu clair et imaginatif est la meilleure façon de donner envie à vos clients de les goûter. N’hésitez pas à adapter vos plats en fonction des saisons, et à sélectionner avec soin vos fournisseurs. En fonction de votre clientèle cible, vous pouvez aussi sélectionner des produits d’appellation d’origine contrôlée (AOC) ou des produits biologiques. Par exemple, vous pouvez choisir un producteur local pour la viande de vos burgers. Cette stratégie vous distinguera de la concurrence ! 

 

Augmentez vos ventes 

Une manière courante de faire consommer un peu plus à vos clients que prévu est de concevoir des menus incluant un dessert et une boisson. Proposer des boissons originales, adaptées à votre public cible, est une façon aisée d’augmenter votre chiffre d’affaires ! 

En dehors du rush, vous pouvez proposer des snacks, du café ou des gâteaux pour les heures creuses, afin d’avoir des clients de façon continue !

  

Optimiser vos coûts de production 

Pour optimiser les coûts, une des premières mesures est de limiter le gaspillage alimentaire.  

Tenez un inventaire strict de vos stocks afin d’éviter l’accumulation de produits invendus, qui sont une source de perte financière. Vous pouvez d’ailleurs écouler vos stocks en proposant des réductions ponctuelles sur des denrées à péremption courte.  

Bon à savoir

Si vous désirez vous baser sur un modèle de business plan en ligne, nous vous renvoyons vers notre partenaire RocketLawyer. N’oubliez pas de personnaliser votre document, l’idéal est de le concevoir vous-même à 100 % : cela démontrera votre longue réflexion et reflètera votre personnalité. 

 

Cet article vous a convaincu de vous lancer ? Alors, n’attendez plus ! L'équipe de Simplitoo vous accompagne dans vos démarches de création de société, du choix de votre statut juridique, à la rédaction des statuts, jusqu’à la réception de votre extrait K-bis !

L’article "Comment faire le business plan de son food truck ?" a été noté 5 sur 5 sur 2 avis d'internautes.

L'article vous a intéressé ? Faites-le nous savoir !

84