full_illustration

Comment ouvrir une animalerie ?

23-09-2021
5 minutes

Chiens, chats, oiseaux, reptiles… Ces animaux séduisent de plus en plus de Français, phénomène accentué par la crise sanitaire. Le marché des animaux de compagnie aurait généré à lui tout seul un chiffre d'affaires de 5 milliards d'euros en France en 2020. Alors, pourquoi ne pas saisir cette opportunité pour ouvrir une animalerie ? Il vous faudra cependant respecter un cadre réglementaire fixé par les pouvoirs publics, soucieux du bien-être animal. Simplitoo vous donne toutes les clés pour vous lancer !

Ouvrir une animalerie : zoom sur cette activité 

Une animalerie est une boutique spécialisée dans la vente d'animaux domestiques, tels que les chats, les chiens, les oiseaux, les poissons, les rongeurs... Une animalerie peut également proposer une gamme plus ou moins complète de produits destinés aux animaux : 

  • nourriture 

  • accessoires de transport et abris (cages, niches, aquariums...) 

  • produits d'hygiène 

  • jouets 

  • vêtements pour animaux 

Et bien plus ! Notez qu’il est difficile de déterminer un chiffre d'affaires et une rémunération moyenne pour un gérant d’animalerie. Par contre, vous pouvez innover et diversifier vos services et votre gamme de produits afin de maximiser vos chances de réussite : 

  • distribution de nourriture biologique 

  • accessoires originaux  

  • service de toilettage 

  • garderie pour animaux 

  • partenariat avec des éleveurs locaux 

À vous de définir votre concept dans votre business plan : vous pouvez ouvrir une animalerie « généraliste », dédiée à une espèce animale particulière ou encore à une clientèle niche. C’est ce que font les animaleries haut de gamme, qui proposent des produits éthiques, artisanaux voire de luxe. Collier en cuir avec messages personnalisés, mobilier en chaîne, pulls 100 % laine... Il existe un public niche prêt à gâter leurs toutous (ou autres animaux) ! 

Formations et qualités indispensables pour ouvrir une animalerie 

Pour être en mesure d’ouvrir une animalerie, il vous faut détenir des compétences et certifications précises. On fait le point. 

Suivre une formation qualifiante 

Ouvrir une animalerie est une activité réglementée. Cela signifie qu’il est impératif qu'au moins un membre de l'équipe, en contact direct avec les animaux (par exemple un vendeur), puisse se prévaloir : 

  • ou d'avoir suivi une formation dispensée dans un établissement habilité par le ministère de l'Agriculture visant à acquérir les compétences relatives aux besoins biologiques, physiologiques, comportementaux et à l'entretien des animaux de compagnie. 

  • ou d'un certificat de capacité, aussi appelé justificatif de connaissances, délivré par l'autorité administrative avant 2015. 

Compétences techniques et humaines 

Les professionnels de l'animalerie en contact avec les animaux doivent disposer de connaissances relatives aux soins à apporter, à la nutrition et veiller à la santé des animaux. Ils peuvent prouver ces connaissances grâce aux certifications citées ci-dessus. 

Les gérants d’animalerie également font preuve de qualités relationnelles et partagent leur passion pour les animaux avec leurs clients. Le facteur émotionnel est, en effet, déterminant pour conclure une vente. 

Les clients sont souvent très soucieux du bien-être de leur animal. Ils sollicitent fréquemment des conseils en animalerie. Les professionnels ont notamment à répondre à leurs interrogations sur les races et les modes de vie des animaux et, le cas échéant, à leur proposer des produits adaptés.

Bon à savoir

Lorsque vous ouvrez votre animalerie, vous êtes propulsés à la tête d’une entreprise. Il vous faudra donc en assurer la gestion, autant sur le plan administratif, comptable que légal. Pour vous assurer un départ sans fautes et une gestion réussie sur le long terme, pensez à vous faire accompagner. Les experts de Simplitoo sont à vos côtés pour créer votre entreprise en toute sérénité !

Ce qu’il faut faire avant de vous lancer 

Comme tout projet d’entrepreneuriat, ouvrir une animalerie se prépare en amont. Nous vous expliquons les démarches à suivre pour vous concrétiser votre idée sans stress inutile. 

Réaliser une étude de marché dans votre business plan

Cette étude poursuit deux objectifs : 

1 - Faire un état des lieux de la concurrence 

L’étude de marché vous permet d’analyser ce que font vos concurrents, afin de vous positionner au mieux dans votre offre voire votre localisation. Vous pourrez déterminer les manques que peut combler l'ouverture de votre animalerie.

Par exemple, vos concurrents sont-ils présents sur le marché de la nourriture biologique pour animaux ? Réalisent-ils des livraisons à domicile ? Existe-t-il des animaleries spécialisées dans les nouveaux animaux de compagnie (NAC) ? Quelle est leur présence en ligne et quels messages transmettent-elles ? Répondre à ces questions vous permettra de vous démarquer avec une offre ou une approche unique. 

2 - Dresser un profil type du client 

Grâce à cela, vous pouvez cerner les besoins de vos clients potentiels et estimer le budget annuel maximal qu'ils souhaitent consacrer à leur animal. Pour y parvenir, vous pouvez vous appuyer sur un questionnaire sur les réseaux sociaux ou consulter les statistiques et études de l’INSEE

Vous mettez ainsi toutes les chances de votre côté pour fixer vos prix, ainsi que pour proposer une offre adaptée et rentable sur le long terme. 

Toutes ces informations vous aideront à préciser votre projet et à rédiger votre business plan. Ce document fondamental détaille votre projet sous toutes ses coutures : étude de marché, prévisionnel financier, présentation de votre équipe, objectifs, etc. En plus de vous servir de fil rouge, un business ficelé pourra convaincre vos futurs partenaires et les banques, le jour où vous voulez contracter un prêt.  

Prévoir le budget nécessaire à la création d'entreprise 

Ouvrir une animalerie peut nécessiter un investissement de départ important. Il convient de financer : 

  • l'achat ou la location d’un local 

  • l'aménagement des locaux qui doivent respecter les règles sanitaires et de protection animale 

  • l'achat des animaux 

  • la constitution du stock 

  • la rémunération du personnel 

  • les frais liés à la création d'entreprise

Le saviez-vous ?

Ouvrir une animalerie ne revient pas spécialement à se procurer un local. Gardez à l’esprit que certaines animaleries existent uniquement en ligne ! 

 

Les obligations relatives à la détention et à la vente d'animaux 

En tant que gérant d'animalerie, vous êtes soumis à des règles sanitaires et de protection animale fixées par le ministre chargé de l'agriculture.  

L'identification des animaux 

Pour vendre un chien ou un chat, une animalerie doit prendre à sa charge l'identification de l'animal. Même en l'absence de cession, un chat doit être identifié à partir de 7 mois et un chien à partir de 4 mois. Un vétérinaire procède au marquage de l'animal par tatouage ou par puce électronique. En parallèle, vous devez finaliser l'inscription de votre animal au fichier national des carnivores domestiques (l-cad). 

La vente d’animaux domestiques 

La vente d'un chaton ou d'un chiot est formellement interdite avant le terme de la période de sevrage, soit avant l'âge de 8 semaines. 

La publication de l'offre de vente doit comporter plusieurs mentions obligatoires : 

  • le numéro de SIREN de l'animalerie 

  • l'âge de l'animal 

  • l'inscription ou non au Livre des Origines Français (LOF) pour un chien, ou au Livre Officiel des Origines Félines (LOOF) pour un chat, avec mention du numéro d'identification de la mère, du nombre d'animaux dans la portée et du rang dans ladite portée 

  • précision de la dénomination de la race pour un animal LOF ou LOOF, ou à défaut de la mention « n'appartient pas à une race » 

Enfin, les animaleries tiennent à jour un registre d'entrée et de sortie des animaux avec l'inscription des noms et adresses des propriétaires, ainsi qu'un registre de suivi sanitaire et de santé.

 

Démarches administratives pour ouvrir votre animalerie 

Vous avez le choix de vous installer à votre propre compte ou d'ouvrir une franchise. La seconde option peut sembler séduisante, puisque vous bénéficiez de l'expérience et de la notoriété de la société mère. Cela peut vous libérer de contraintes techniques et administratives. Néanmoins, la franchise nécessite souvent un apport personnel conséquent et le versement d'un droit d'entrée. Par ailleurs, vous êtes lié par un contrat de franchise pour plusieurs années. 

En exerçant votre activité en indépendant, vous pouvez choisir librement vos partenaires, votre domaine de spécialisation et sélectionner la marque de produits que vous souhaitez distribuer. Vous êtes donc totalement autonome et développez votre propre idée de A à Z.

Le saviez-vous ?

Le code APE, c'est-à-dire la classe identifiant votre domaine d'activité, est généralement le « 47.76Z : Commerce de détail de fleurs, plantes, graines, engrais, animaux de compagnie et aliments pour ces animaux en magasin spécialisé ». La visée de ce code sert avant tout aux statistiques de l'INSEE. 

Déclarer l'activité d'animalerie en préfecture 

La déclaration d'activité doit être réalisée, au moins 30 jours avant toute vente d'animal, et adressée à la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations. La déclaration en préfecture est accompagnée du formulaire de consentement d'un vétérinaire sanitaire choisi par vos soins, pour assurer le suivi de l'établissement en toute indépendance. 

Accomplir les formalités de création d'entreprise 

La plus grande étape est de choisir la forme juridique de votre entreprise, à savoir son encadrement juridique. Ce choix est important, puisqu’il détermine entre autres votre régime fiscal (vos impôts) et votre protection sociale en tant que dirigeant. Faites le bon choix avec Simplitoo ! 

Vous ouvrez une animalerie seul, sans associés ? Vous pouvez vous tourner vers :

  • l’EURL (si vous vous lancez seul) ou la  SARL (si vous vous lancez à plusieurs associés). Ces structures sont clé en main et vous profitez d'une grande sécurité juridique. Si vous êtes à plusieurs, la SARL est donc idéale pour se lancer avec des proches.

  • la SASU (si vous êtes seul) ou la SAS, qui sont beaucoup plus souples et personnalisables. Il faudra en revanche déterminer leurs règles de fonctionnement avec soin et, de préférence, vous faire accompagner par un professionnel du droit tel que Simplitoo.

À côté du choix du statut, vous aurez aussi à effectuer les démarches suivantes : 

  • constituer le capital social, c’est-à-dire la mise de départ de votre société 

  • publier une annonce légale dans un journal habilité, à savoir un simple quotidien du type Le Parisien ou Les Échos  

  • déposer le dossier d'immatriculation de l'entreprise au greffe du tribunal de commerce (registre du commerce et des sociétés) 

Pour en savoir plus : Créer son entreprise en 6 étapes

Bon à savoir

Quel statut juridique choisir ? Comment accomplir les différentes formalités administratives ? À quelles aides avez-vous droit ? Créer une société peut soulever plusieurs questions. L’équipe de Simplitoo a une mission : vous accompagner pas à pas dans la concrétisation de votre projet d'entrepreneuriat. Contactez-nous !

 

Nos astuces pour vous lancer avec succès

Près d'un ménage français sur deux possède un animal de compagnie. Autant dire que ce marché est particulièrement dynamique. 

Pour vous démarquer de la concurrence, n'hésitez pas à proposer des services, tels qu'une garderie pour animaux ou une activité de toilettage

Vous pouvez vous spécialiser dans l'élevage ou au contraire, délaisser la vente d'animaux pour vous concentrer sur la distribution de nourriture et d'accessoires.

Si vous connaissez particulièrement bien une race de chat méconnue ou les animaux exotiques, pourquoi ne pas vous spécialiser ? Attention, dans ce cas-là, renseignez-vous que la réglementation sur les animaux sauvages en captivité.

Enfin, prenez soin de développer des partenariats avec les autres acteurs du secteur : cliniques vétérinaires, éleveurs, marques alimentaires, etc.

  

Besoin d'aide ? L'équipe de Simplitoo vous accompagne dans toutes vos démarches de création. Nos experts vous orientent sur la structure juridique à choisir et effectuent toutes vos formalités, en accord avec votre projet professionnel. Et si c'était le moment de concrétiser vos ambitions ?

L’article "Comment ouvrir une animalerie ?" a été noté 5 sur 5 sur 1 avis d'internautes.

L'article vous a intéressé ? Faites-le nous savoir !

82